Yewwi entend mettre en place une association des élus locaux

0
248

Après sa bonne prestation lors des élections locales du 23 janvier 2022, la coalition Yewwi Askan Wi entend accompagner tous ses élus à la tête des collectivités locales. Face à la presse hier, lundi 14 mars 2022, les leaders de la coalition ont annoncé dans les prochains jours la mise en place d’une association de tous ses élus locaux.

« Dieu nous a donné des maires et conseils départementaux lors des élections du 23 janvier. C’est avec ces maires et présidents de conseils départementaux que nous voulons dire aux Sénégalais qu’après discussion à notre sein, nous avons décidé de mettre en place notre propre association des élus locaux », a annoncé le président Ousmane Sonko, membre de la conférence des leaders de Yewwi Askan Wi.

Faisant allusion à l’association des maires du Sénégal qui, selon lui, ne regroupe pas tous les maires du Sénégal, il relèvera : « Vous savez qu’il y a quelque chose qui est là, qu’on appelle Association des maires du Sénégal (AMS), on dit que c’est cela qui regroupe les élus locaux, nous ne ferons pas partie. C’est une association pour Macky Sall. Elle ne peut pas nous apporter grand-chose ».

Et de poursuivre : « Mais ce que Dieu nous a donné comme maires et présidents de conseils départementaux au nombre de 81, nous allons les rassembler pour créer notre association et nous sommes convaincus que c’est cette association qui va représenter les élus locaux ».

Selon le leader du Pastef qui parle de l’AMS, « on a une association dans laquelle le département de Mbacké ne fait pas partie, la ville de Thiès et ses communes d’arrondissements ne font pas partie, la ville de Rufisque et ses communes d’arrondissements n’y sont pas, Keur Massar, Dakar, région de Ziguinchor n’y sont pas etc. Cette association n’a rien d’autre que de nom ».

« Donc, nous annonçons aux sénégalais que nous allons créer notre propre association, rassembler nos propres maires et présidents de conseils départementaux. Nous allons être à côté d’eux, parce que nous ne les avons pas élus pour les laisser/ Il y a quelque chose qui nous lie avec les Sénégalais et c’est là où va commencer le changement. On va les former, les encadrer, nous allons travailler ensemble sur un même programme. On va mettre une plateforme de suivi et de formation et de conseil, mais nous allons également les soutenir à chaque fois que le gouvernement utilise ses pouvoirs pour combattre tel maire ou tel maire », a-t-il précisé.

OUSMANE GOUDIABY (STAGIAIRE) & MD

Comments are closed.