Télécommunications : L’ARTP frappe dans le porte-monnaie des trois opérateurs de téléphonie pour défaut de service

0
170

L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) a déclaré jeudi avoir pris des sanctions à l’encontre des opérateurs de téléphonie mobile Free, Expresso Sénégal et la Sonatel, en raison de manquements observés dans la qualité de leurs services. Dans un communiqué, l’organe de régulation précise avoir pris des ‘’sanctions’’ à leur endroit à cause ‘’des manquements constatés dans la qualité de service’’.

L’ARTP leur reproche d’avoir manqué aux ‘’obligations contenues dans les cahiers des charges’’, les contrats qui les lient à elle. Une pénalité de 1 milliard 28 millions 466 mille 443 francs CFA hors taxes est infligée à l’opérateur de communications électroniques Expresso Sénégal, selon le communiqué. L’opérateur Free, également mis en cause, doit s’acquitter du paiement de 2 milliards 528 millions 108 mille 92 francs CFA, indique la même source. Un montant ne prenant pas en compte les taxes liées à la pénalité.

Elle ajoute que la Sonatel, elle, doit payer 16 milliards 727 millions 712 mille 422 francs, hors taxes, pour les manquements qui lui sont reprochés. L’ARTP déclare avoir pris ces mesures à la suite d’‘’une large campagne de mesure de la qualité de service et de la couverture des réseaux mobiles 2G, 3G et 4G exploités par les [mêmes] opérateurs, sur l’ensemble du territoire national’’.

Elle précise leur avoir transmis, ‘’par respect pour le principe du contradictoire’’, les résultats de ladite campagne.  Selon le communiqué, la Sonatel, Free et Expresso Sénégal ont fait parvenir au régulateur des télécommunications ‘’leurs observations, qui ont été bien analysées’’.

Comments are closed.