Suite des locales : Yewwi Askan Wi envoie Macky Sall au « second tour »

0
232

C’est toujours la guerre des chiffres, après près de deux mois des élections locales du 23 janvier dernier. Cette fois-ci, c’est la coalition de l’opposition, Yewwi Askan Wi (Yaw) qui brandit ses résultats obtenus lors de ces échéances. Et c’est pour apporter une réplique au camp présidentiel qui se targue d’avoir gagné haut la main ce scrutin.

 

« Le président Macky Sall et sa coalition, comme vous les connaissez dans leur façon de faire, ont sorti leurs résultats, et ont fait des interprétations. Mais vous allez voir vous-mêmes ce qu’il en est et ce qu’ils cachent. Il résulte de l’analyse des résultats que la coalition présidentielle a perdu la majorité absolue et passe de 58% supposé en 2019 à 41% en 2022 sur l’étendue du territoire national. Soit un recul de 16% en valeur relative », déclare Déthié Fall, lors d’une conférence de presse tenue ce jour, lundi 14 mars 2022.

 

A l’en croire, « si s’était une élection présidentielle, Bye Bye (pour ne pas dire Bby) aurait été au 2e tour avec Yaw ». Pour étayer son propos, le mandataire national de Yaw livre les résultats issus du scrutin des villes.

 

« Dans les cinq villes il y a 518 047 voix exprimées, nous cumulons 237 678 voix soit 46% là où BBY cumule  136 447 voix soit 26% », renseigne-t-il. Il en déduit que « Macky Sall est talonné par Yewwi Askan Wi ». Ce qui serait d’ailleurs, selon lui, « la raison pour laquelle il s’acharne sur Barthélémy Dias, Ousmane Sonko et Khalifa Sall ».

 

Déthié Fall informe, en outre, que leur coalition a obtenu un total de 71 communes, contrairement aux déclarations de Benno Bokk Yakaar qui ne donne que 38 collectivités à Yaw sur les 438. Ainsi donc, à son avis, « une majorité se mesure au nombre de voix obtenues, pas au nombre de communes gagnées ».

 

J M D

Comments are closed.