Saint-Louis-Rewmi dicte ses conditions a Bby: « Nous revendiquons le Conseil départemental, la mairie de Gandon et…»

0
137

La Coordination Départementale du Parti Rewmi de Saint-Louis a fait part de son désir ardent de diriger la mairie de Gandon aux prochaines élections locales tout en revendiquant également la présidence du Conseil départemental de Saint-Louis et une bonne représentativité au niveau dudit département. En assemblée générale et face à la presse, ses membres y ont également émis le souhait de disposer d’un maximum de conseillers municipaux dans les autres communes. Toutefois, ils révèlent que le Parti Rewmi prendra toutes ses responsabilités si jamais leurs préoccupations ne sont pas prises en compte au sein de la mouvance présidentielle, notamment la Coalition Benno Bokk Yakaar.

Cette assemblée générale de la Coordination départementale du Parti Rewmi de Saint-Louis a réuni l’ensemble des communes du dudit département à savoir les communes de Saint-Louis, de Gandon, de Ndiébène Gandiol, de Fass et de Mpal en vue des élections locales du 23 janvier 2022. Après avoir échangé longuement avec leurs militants et sympathisants, les responsables de ladite Coordination y ont fait part de leur désir ardent de diriger la mairie de Gandon,  de présider le Conseil départemental de Saint-Louis et d’avoir aussi le maximum de conseillers municipaux au niveau des autres communes.

« Ce qui ressort de notre assemblée générale, c’est que nous nous inscrivons dans la feuille de route que le Président Idrissa Seck nous avait tracé il y a quelques temps en secrétariat national, à savoir qu’en tant que partie prenante de la mouvance présidentielle, l’orientation du parti Rewmi est de travailler autant que possible avec la Coalition Benno Bokk Yakaar et nous sommes dans cette perspective. Depuis quelques mois, nous avons travaillé avec un bureau de la mouvance présidentielle sur les candidatures. Et ce que nous, nous retenons, c’est que parmi les cinq communes du département de Saint-Louis, la commune de Gandon est celle que nous demandons à diriger pour des raisons liées à nos résultats. Nous sommes candidats également à la présidence du Conseil départemental de Saint-Louis pour plusieurs raisons« , a précisé Docteur Abdoulaye Ndoye, Coordonnateur départemental du parti Rewmi de Saint-Louis.

Ces responsables du parti Rewmi de Saint-Louis comptent défendre leurs candidatures qu’ils estiment meilleures. Ils adhèrent aussi à la candidature du maire sortant Mansour Faye à la tête de la commune de Saint-Louis. Ils ont toutefois mis en garde leur mouvance tout en déclarant que le parti Rewmi de Saint-Louis prendra toutes ses responsabilités si jamais leurs préoccupations ne sont pas prises en compte. Et le candidat à la présidence du département de Saint-Louis de poursuivre en indiquant qu’il doit y avoir à la tête des communes des maires responsables qui répondent à la volonté populaire.

YVES TENDENG

Comments are closed.