«Remporter tous les matchs à domicile», Aliou Cissé, sélectionneur des Lions

0
76

«Nous sommes satisfaits de la victoire et c’était important pour cette troisième journée d’empocher les trois points. Pour une qualification à la Coupe du monde, il fallait remporter tous les matchs à domicile. Nous avons fait carton plein. Nous  l’avons réussi grâce à Dieu mais c’était difficile car, l’équipe namibienne ne voulait pas perdre. Nous avions à cœur de bien démarrer ce match, de bien le débuter. On a pu imposer notre force et dans cette période, on a réussi à le faire. Je félicite  mes joueurs. En première période, on aurait pu scorer davantage. On a eu des occasions en deuxième période. On a gagné  le match. Maintenant, il y a un deuxième match qui nous attend en Afrique du Sud. On se prépare en conséquence. Le voyage sera très difficile. Je suis fier de  mes joueurs. Je les sens fatigué. Il faudra bien récupérer…»

«Sadio (Mané) était au four et au moulin»

«Le football, c’est tout un ensemble. J’aime des joueurs qui attaquent mais aussi qui défendent. Le Sénégal a bien défendu sur l’ensemble du match. Krépin (Diatta) a bien défendu son couloir. Ismaila Sarr a également bien défendu dans son couloir. Sadio Mané a donné l’exemple en étant au four et au moulin, Famara Diédhiou avec sa puissance même si je regrette quelques ballons qu’il a perdus alors qu’il pouvait les garder».

«Dans le football, le plus difficile, c’est d’attaquer. L’essentiel, c’était de trouver des relais au milieu et on l’a trouvé pour pouvoir passer  sur l’extérieur. Dans l’ensemble nous avons pu contrôler le match… Notre souhait était de partir avec le ballon derrière. Sortir les ballons par Edouard Mendy  parce qu’il avait de bonnes qualités sur les pieds. Il a pu faire jouer les latéraux,  l’axe central. Comme on dit, le très bien est toujours ennemie du bien. On veut toujours abuser à faire sortir les ballons On a perdu quelques ballons qui nous ont mis en difficulté. Chaque fois que l’on a un jeu vertical, on a pris l’avantage. C’est pourquoi, il est important d’être équilibré et de ne pas abuser des sorties courtes ni des longues balles…»

«Bouna (Sarr), un bon pedigree»

«Pour Bouna Sarr, c’était un peu difficile lors de la première. C’était un peu dû à la chaleur. Il s’est bien comporté. C’est un  joueur qui n’est plus à présenter. Il joue au Bayern et  était dans un club comme Marseille. En terme de pression, d’attente, c’est comme l’équipe nationale.  Mais, il a été serein car sûr de ses talents et de ses qualités. C’est un bon pedigree que l’on a dans notre groupe. Il y a d’autres joueurs qui vont arriver et la concurrence  est importante dans cette équipe nationale. Il faut le féliciter lui et l’ensemble de l’équipe».

Omar DIAW

Leave a reply