« Qu’est-ce que l’association des magistrats peut faire? Rien. », Bassirou Diomaye Faye de Pastef sur les « mises en garde » du président de l’UMSnal des cadres patriotes (Moncap)

0
274

Les mises en garde de Ousmane Chimère Diouf, président de l’Association des magistrats du Sénégal (UMS) contre Ousmane Sonko qui s’attaquerait à la justice du pays ne peuvent aucunement empêcher au leader de Pastef de dire ce qu’il a envie sur la magistrature, sur la base de faits. C’est en substance ce que dit Bassirou Diomaye Faye, Président du Mouvement national des cadres patriotes (Moncap), invité à l’émission Grand Jury de la RFM de ce dimanche 20 mars 2022.

Bassirou Diomaye Faye reste convaincu que l’UMS ne peut rien faire contre son leader d’autant plus qu’elle ne peut pas donner des consignes à des magistrats intègres pour liquider Ousmane Sonko. Pour lui, Ousmane Chimère Diouf fait simplement dans la corporatisme, mais qu’il ne fera absolument « rien », si le Pastef revenait sur les même propos tenus contre la justice sénégalaise. Encore que, il estime que ces magistrats savent pertinemment qu’il y a des brebis galeuses en leur sein. 

Il a par ailleurs invité au président de l’UMS et son association d’exercer leur rôle de contrôle et de s’affranchir de leur tutelle, à savoir le pouvoir exécutif.

J M D 

Comments are closed.