Procès Sankara: 30 ans de prison requis par le parquet militaire contre l’ex-président Blaise Compaoré

0
141

Trente ans de prison ferme ont été requis contre l’ancien président du Burkina Faso Blaise Compaoré, accusé d’être le principal commanditaire de l’assassinat de son prédécesseur Thomas Sankara, tué avec douze de ses compagnons lors d’un coup d’État en 1987. Le Parquet militaire a demandé au tribunal de reconnaître Blaise Compaoré, absent de ce procès, coupable « d’attentat à la sûreté de l’Etat », de « recel de cadavre » et de « complicité d’assassinat ». Trente ans de prison ont également été requis contre le commandant de sa garde, Hyacinthe Kafando, également absent, et 20 ans contre Gilbert Diendéré, un des chefs de l’armée lors du putsch de 1987.

RFI.FR

Comments are closed.