Organisation 9e Forum mondial de l’eau : les éclairages du Secrétariat exécutif

0
207

Le Sénégal, capitale mondiale de l’eau, le temps d’une semaine. Après un report pour cause de pandémie de Covid-19, en 2021, la 9e édition du Forum mondial de l’eau se tient à Dakar (Diamniadio), du 21 au 26 mars 2022, à l’initiative conjointement du Conseil mondial de l’eau et du gouvernement du Sénégal. Le thème retenu est la «Sécurité de l’eau pour la paix et le développement durable». Seulement, jeudi dernier, à quatre jours de l’ouverture de l’événement, des informations ont fait part de la mise à l’écart de la Ville de Dakar de l’organisation. Ce que le Secrétariat exécutif du 9e Forum mondial de l’eau dément, rappelant les règles protocolaires propres au Sénégal.

 

«Le Secrétariat exécutif du forum, qui n’a pas été officiellement saisi par la Ville de Dakar, tient cependant à apporter les précisions suivantes pour édifier l’opinion publique. Après l’acceptation de la candidature du Sénégal, un Accord-cadre a été conclu avec le Conseil mondial de l’eau pour l’organisation de la 9e édition du forum, par le Sénégal. Dans le cadre de la mobilisation nationale pour la préparation et l’organisation de l’événement, le Secrétariat exécutif du 9e Forum mondial de l’eau a mené plusieurs actions en direction de la Ville de Dakar et plus globalement de l’ensemble des collectivités territoriales.» C’est le Secrétariat exécutif du 9e Forum mondial de l’eau qui s’inscrit ainsi en faut par rapport à des informations, diffusées à travers la presse, le jeudi 17 mars 2022, et faisant état d’une mise à l’écart de la Ville de Dakar dans l’organisation de ce grand rendez-vous mondiale du secteur de l’eau.

 

Dans un communiqué daté du 17 mars, le secrétariat souligne que «l’Association des maires du Sénégal, la Ville de Dakar et la Commune de Diamniadio sont membres du Conseil d’Orientation et de Suivi (COS) du Secrétariat exécutif du Forum et ont régulièrement participé aux sessions. Aussi, un protocole de partenariat a-t-il été conclu entre la Ville de Dakar et le Secrétariat exécutif du 9ème Forum mondial de l’eau, le 8 septembre 2021 ; et ce, à l’instar d’autres protocoles avec d’autres partenaires».

Mieux, relève la source, «la Ville de Dakar a été associée à toutes les activités du forum, notamment : le Kick-Off Meeting des 20 et 21 juin 2019 et la deuxième Réunion des parties prenantes des 14 et 15 octobre 2021, avec chaque fois un discours du Maire de la Ville de Dakar à la cérémonie d’ouverture, prononcé par l’adjoint au Maire représentant la Ville au Conseil d’Orientation et de Suivi ; la première annonce du Forum éditée en novembre 2019 et la seconde annonce du Forum éditée en mars 2022 avec un message du maire de la Ville de Dakar ; l’étude sur la gouvernance de l’eau dans 39 villes africaines, avec l’intégration de la Ville de Dakar, en même temps que celles de Thiès, Mbour et Saint-Louis ; la participation de la Ville de Dakar dans la préparation du segment politique des autorités locales et dans la mobilisation des élus locaux du monde ; la tenue de nombreuses réunions préparatoires avec la Ville de Dakar, l’Association des maires du Sénégal (AMS), l’Association des départements du Sénégal (ADS) et l’Union des associations d’élus locaux (UAEL) ; la représentation de la Ville de Dakar au lancement du Roadshow dans le cadre du FESTI’EAU, le 12 mars dernier au Building Communal».

DISCOURS À L’OUVERTURE : LES RÈGLES PROTOCOLAIRES PROPRES AU SÉNÉGAL ÉCARTENT BARTH

Par ailleurs, rappellent les organisateurs, ce sont les règles protocolaires propres au Sénégal qui privent Barthélémy Dias de discours, lors de la cérémonie d’ouverture, devant des sommités mondiales. «Le processus inclusif et décloisonné de préparation du 9ème Forum mondial de l’eau a positionné et responsabilisé la Ville de Dakar comme un acteur de premier plan. En tout état de cause, il est rappelé que la prise de parole des autorités lors des évènements répond à des règles protocolaires propres à chaque pays. Cette tradition établit, pour le nôtre, que l’autorité locale prononce le mot de bienvenue lorsque sa collectivité territoriale accueille un évènement de dimension nationale. Pour un évènement de dimension internationale en présence du Chef de l’Etat et de ses homologues, il est de pratique que seul le Président de la République prononce une allocution au nom de l’Etat et du peuple sénégalais. Il en fut ainsi, notamment lors du Sommet de l’OCI, du Sommet de la Francophonie, de la Conférence internationale sur le Financement de l’Education, plus récemment du Forum Chine-Afrique et du Forum Paix et Sécurité.»

Toutefois, informe-t-on, «le programme du Forum prévoit la tenue du segment politique des autorités locales le mercredi 23 mars 2022 ; la Commune de Diamniadio et la Ville de Dakar pourront y prononcer leur allocution de bienvenue et, avec les autres collectivités territoriales de notre pays et les élus locaux venus du monde, y apporter leur contribution au plan d’action des autorités locales pour la sécurité de l’eau et de l’assainissement», note-t-on dans le document.

Pour le Secrétariat exécutif de Dakar, «tous les Sénégalais devraient se réjouir de ce que, du 21 au 26 mars 2022, notre pays, le Sénégal, sera la capitale mondiale de l’eau, en accueillant, au nom de l’Afrique, le plus grand événement international sur l’eau. La participation de Chefs d’Etat, de dirigeants de grandes organisations internationales, de représentants notamment des parlementaires, des autorités locales, de la société civile, du secteur privé, du monde universitaire et de la recherche, des jeunes, des femmes, du monde de la culture et des arts, permettra d’organiser un Forum des réponses avec des actions fortes pour accélérer l’accès universel à l’eau et à l’assainissement», conclut-on.

I.DIALLO                                  

Comments are closed.