OM : loin de l’euphorie de la CAN, Gueye et Dieng ont reçu un accueil mitigé…

0
151

Après leur sacre avec le Sénégal en Coupe d’Afrique des Nations dimanche, le milieu de terrain Pape Gueye et l’attaquant Bamba Dieng ont connu un retour mitigé du côté de l’Olympique de Marseille jeudi. La défaite à Nice (1-4) mercredi en Coupe de France, ainsi qu’une brouille entre dirigeants olympiens et sénégalais ont calmé l’euphorie. Bamba Dieng et Pape Gueye ont brillé avec le Sénégal durant la CAN. Dans leurs jeunes carrières de footballeurs, le milieu de terrain Pape Gueye et l’attaquant Bamba Dieng ont, sans le moindre doute, connu leur plus belle émotion dimanche en contribuant au sacre du Sénégal en Coupe d’Afrique des Nations. Un premier trophée majeur pour les deux talents de l’Olympique de Marseille, qui ont fêté ce succès avec leurs coéquipiers de la sélection et le peuple sénégalais pendant plusieurs jours.

Un retour mitigé sur la Canebière

Mais cette euphorie est rapidement retombée pour les deux hommes. A leur retour sur la Canebière jeudi, les deux joueurs olympiens ont reçu un accueil «chaleureux» de la part de leurs coéquipiers, fiers de leur réussite internationale, mais un peu «moins démonstratif» de la part de leurs dirigeants et du staff, souffle le journal L’Equipe ce vendredi. Préoccupée par d’autres sujets, la direction phocéenne aurait à peine félicité ses deux talents à l’occasion de leur come-back. Comment expliquer un tel comportement ? La gifle reçue face à Nice (1-4) en Coupe de France mercredi a plombé l’ambiance. Surtout que l’OM voulait récupérer Gueye et Dieng le plus tôt possible pour pouvoir compter sur eux pour ce match, avant de se heurter au refus de la Fédération sénégalaise. Les échanges ont été ensuite houleux avec l’instance, qui a jugé les requêtes marseillaises «déplacées».

Guèye, un choix qui ne passe pas…

Vous l’aurez compris, la pilule semble difficile à avaler pour la direction phocéenne. Et ce n’est pas tout. Le journal nous apprend que les patrons olympiens en voudraient particulièrement à Gueye. Pour quelle raison ? Ceux-là n’auraient pas apprécié le fait de voir leur milieu de terrain répondre favorablement à l’appel des Lions de la Téranga, à quelques semaines seulement du début de la CAN. Une absence imprévue en début de saison qui a agacé en interne. Sans avoir un statut de titulaire régulier sous les ordres de l’entraîneur olympien Jorge Sampaoli (34% de temps de jeu sur le terrain cette saison), Gueye aurait pu rendre des services, notamment contre Nice en l’absence de Boubacar Kamara (suspendu), dans l’entrejeu. Mais la cour assidue du sélectionneur sénégalais Aliou Cissé l’a charmé. Quoi qu’il arrive, l’OM, avec ses champions d’Afrique, va devoir vite tourner la page pour se concentrer sur le déplacement à Metz dimanche en Ligue 1. 

Maxifoot 

Comments are closed.