Occupation anarchique des terres : Macky, bouclier de la DSCOS

0
136

«Nous avons lancé le Plan national de l’aménagement du territoire. C’est un plan de projection sur le futur de la planification de l’espace. Toutes les affections devront tenir impérativement compte de ce plan national, y compris les Plans nationaux d’aménagement. Il y a, entre autres défis, l’occupation illégale de zones non aedificandi et les mesures sur la sécurité publique, avec l’effondrement des bâtiments. C’est au regard de cette situation que la Direction de la surveillance et du contrôle de l’occupation des sols (DSCOS) a été créée en 2004», rappelle le chef de l’Etat.

Macky Sall ajoute, par ailleurs, que le DSCOS sera soutenue afin qu’elle puisse mener convenablement sa mission de prévention et la lutte contre les occupations et les constructions et les lotissements irréguliers ainsi que la gestion du contentieux y afférent. «Je réitère tout mon soutien à la DSCOS dans les missions de surveillance, de contrôle et d’assistance qu’elle mène au quotidien afin de faire respecter les lois et règlements en vigueur. Ses missions sont particulièrement difficiles voire ingrates mais absolument nécessaire à la sauvegarde de la sécurité et de la sûreté et de l’ordre public. Sur l’étendue du territoire national, les autorités administratives doivent continuer d’apporter tout l’appui nécessaire à la Descos dont le travail, mené à bien, de bout en bout, a aussi pour finalité d’aider à désengorger le contentieux judiciaire lié au foncier».

Fatou NDIAYE

Comments are closed.