Mali: l’ambassadeur de France sommé par les autorités de quitter le pays dans les 72 heures

0
178

L’ambassadeur de France au Mali a trois jours pour quitter le pays. Joël Meyer était convoqué à la mi-journée au ministère malien des Affaires étrangères, à la suite de propos tenus ces derniers jours par Jean-Yves Le Drian. Après des mois d’escalade verbale entre les deux pays, le chef de la diplomatie française avait jugé « illégitimes » les autorités de transition.

L’ambassadeur de France, Joël Meyer, a 72 heures pour quitter le Mali. Le communiqué du gouvernement vient d’être lu sur les ondes de l’ORTM, la télévision nationale : « Cette décision fait suite aux propos hostiles et outrageux » tenus « récemment » par Jean-Yves Le Drian et à la « récurrence de tels propos par les autorités françaises à l’égard des autorités maliennes en dépit des protestations maintes fois élevées ».  

Ces derniers jours, dans les médias français, le chef de la diplomatie française avait jugé « illégitimes » les autorités de transition et dénoncé leur « fuite en avant ». Il a aussi estimé que le groupe russe Wagner était déjà à l’œuvre au Mali et qu’il y « protégeait les autorités en échange de l’exploitation des richesses minières du Mali ».

Des propos jugés « contraires au développement de relations amicales entre nations ». Les autorités maliennes réaffirment enfin leur « disponibilité » à « maintenir le dialogue et poursuivre la coopération avec l’ensemble de ses partenaires internationaux, y compris la France », mais « dans le respect mutuel et sur la base du principe cardinal de non-ingérence ».

Première réaction officielle de la France, en fin de journée: Paris « prend note de la décision des autorités de transition de mettre fin à la mission de l’ambassadeur de France au Mali. En réaction, la France a décidé de rappeler son ambassadeur », a indiqué le Quai d’Orsay. La France rappelle aussi son engagement à poursuivre la lutte contre le terrorisme.

RFI.FR

Comments are closed.