Macky Sall fait la leçon aux pays du Nord concernant les restrictions de voyage imposées à l’Afrique du sud

0
151

Le Président de la République, Macky Sall, n’est pas content de la fermeture par certains pays de leurs frontières aux Sud-Africains après la découverte du variant Omicron. En marge de la cérémonie d’ouverture du Forum international sur la paix et la sécurité en Afrique hier, lundi 6 décembre, il a dénoncé cette attitude vis-à-vis de l’Afrique du Sud. Pour cause, selon lui, les restrictions de voyage imposées à l’Afrique du Sud peuvent pousser d’autres pays à cacher des informations liées à la Covid-19.

« Je crois qu’on doit arrêter de faire peur à l’humanité toute entière sur des sujets pour lesquels nous n’avons pas encore la pleine maîtrise et comme l’a clairement l’OMS, isoler un pays qui a séquencé un nouveau variant et a fait preuve de transparence est non seulement discriminatoire mais aussi contre-productif parce que c’est aussi inciter le autres à ne pas publier les résultats réels de leurs investigations. C’est là le danger », a déclaré Macky Sall.

Ce qui lui permet d’appeler à une union des forces. « Il faut que nous continuions à travailler ensemble dans la solidarité. Cette pandémie qui frappe tous nos pays, doit nous rassembler sur le front solidaire de la riposte au lieu d’ajouter un nouveau clivage entre pays riches et pays pauvres », a-t-il dit.

Il a invité les populations au respect des gestes barrières et à aller se faire vacciner. « Omicron est là depuis quelques jours. Il est partout et nous devons arrêter de nous faire peur. Nous devons continuer à respecter les gestes barrières. Nous devons continuer la vaccination », a laissé entendre Macky Sall.

Pour rappel, depuis l’apparition du variant Omicron le 25 dernier à l’Afrique du Sud, certains pays ont suspendu leurs vols avec l’Afrique centrale.

MARIAME DJIGO

Comments are closed.