Macky promet 75 millions de francs CFA aux marchands sinistrés de la Salle de vente brulée

0
241

72H après l’incendie qui a ravagé «La Salle de Vente», le président de la République a dépêché deux ministres auprès des commerçants qui ont tout perdu. Mieux, Macky Sall leur a promis la somme de 75 millions de francs CFA.

Le ministre du Développement communautaire et de l’Equité sociale et territoriale, Samba Ndiobène Kâ, et son collègue des Pêches et de l’Economie maritime, Alioune Ndoye, se sont rendus jeudi après-midi à la Salle de Vente à Dakar, pour apporter ’’le soutien et la compassion’’ du gouvernement aux marchands récemment victimes d’un violent incendie, rapporte APS. ’’Le président de la République nous a envoyés pour venir exprimer son soutien et toute sa compassion ainsi que celle du gouvernement à nos compatriotes (les marchands) victimes de cet incendie’’, a déclaré Samba Ndiobène Kâ.

Les deux ministres, accompagnés de nombreux officiels et élus territoriaux, ont visité le site complètement réduit en cendre. ’’Nous sommes venus apporter la compassion la solidarité du président de la République à ces populations sinistrées. Nous sommes venus leur apporter un soutien moral et même financer’’, a-t-il ajouté.

’’Nous voulons leur rassurer de la présence du président de la République et de son Gouvernement. Il est important en de pareilles circonstances de venir en appui à ces sinistrés’’, a-t-il soutenu. Il a annoncé que le président de la République a promis d’offrir la somme de 75 millions de francs CFA aux marchands sinistrés.

’’Nous saluons ce geste du chef de l’Etat. Nous aussi, de concert avec le maire de la ville Dakar, avons décidé d’arrondir ce montant pour le porter à 100 millions de francs CFA’’, a pour sa part déclaré Alioune Ndoye, également, maire de Dakar-Plateau dont la commune abrite la Salle de vente. Interrogé sur un éventuel déguerpissement des occupants du site, Alioune Ndoye a assuré que tous les acteurs vont se retrouver et ensemble réfléchir pour voir la meilleure solution à prendre. Les deux ministres s’étaient auparavant longuement entretenus avec les divers acteurs de ce marché, situé au cœur de la capitale sénégalaise.

Comments are closed.