Lutte-Tournoi de la Cedeao : Le Sénégal survole les débats

0
162

Désigné grand favori, le Sénégal a répondu présent en soulevant samedi 6 novembre à l’arène Nationale, le trophée de la 9ème édition du tournoi de lutte traditionnelle de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Tolac). Les Lions n’ont laissé aucune chance à leur adversaire du Niger en survolant la finale de la compétition par équipe (4-1). Comme pour confirmer leur mainmise en individuelle par catégorie de poids avec une moisson de 4 médailles d’or.


Les lutteurs sénégalais ont fait main basse sur la 9ème édition du Tournoi de la CEDEAO qui a pris fin ce samedi à l’arène nationale. Les Lions ont remporté la finale de la compétition par équipe sur le score de 4 victoires à une (4-1). Les lutteurs sénégalais ont tout simplement survolé le tournoi.

Après s’être imposé en phase de poules devant la Gambie et la Côte d’Ivoire, les protégés de Ambroise Sarr avaient réussi à surclasser en demi-finale (5-0). Mais ils scellaient en même temps les retrouvailles avec le Niger, leur grande rivale dans cette compétition sous régionale.

Une équipe du Niger qui a réussi à écarter le Nigéria (3-2). Hormis Ngor Niakh, qui a perdu aux points son duel dan la catégorie des 76kg, ses coéquipiers Moussa Faye dit « Djiné Moussa » (66 kg), Gandia Fama (86kg,) Ordinateur (100kg ) et Boy Faye (120kg) ont largement maîtrisé leur sujet à l’issue de la finale. Ils permettent au Sénégal de se succéder au palmarès et de s’adjuger de son 8ème trophée en 9 éditions. Les 7 trophées ont tous été remportés devant l’équipe nigérienne.


Vainqueur du Trophée du tournoi de la Cedeao ( Tolac), le Sénégal empoche une enveloppe de 10.000 dollars. L’équipe finaliste a reçu 6.000 dollars alors que le Nigéria qui a remporté la 3e place devant le Burkina Faso est reparti avec 3000 dollars.

Pour le second volet de la compétition disputée en individuelle par catégorie de poids, le Sénégal a également dominé les débats. En dehors de Boy Faye qui a été éliminé jeudi par le Nigérien chez le 120 kg, les autres Lions en lice ont tous dominé leur sujet.

Après le coup de génie de Moussa Faye (66 kg) qui n’a laissé aucune chance à son adversaire de Guinée-Bissau,
Ngor Niakh qui a hérité d’un lutteur Bissau-Guinéen l’imitait chez les 76 kg) Modou Faye dit Ordinateur restera ensuite maître de sa catégorie ( 100 kg).

Au même moment Gandia Fama confirmait en battant son vis à vis du Nigéria chez les 86 kg. Tout comme Mohamed Bousso dit Boy Faye qui a parachevé son tournoi avec une domination chez les 120 kg.
Les trois premiers dans les compétitions individuelles par catégorie de poids ont empoché respectivement 2.500 dollars, les vaincus 1.500 dollars et les troisièmes 1.000 dollars.

Omar DIAW

Comments are closed.