Ligue des champions : Liverpool fait un grand pas vers les quarts !

0
176

Plus efficace dans le dernier geste, Liverpool a décroché un succès précieux sur la pelouse de l’Inter Milan (2-0), ce mercredi, en 8e de finale aller de la Ligue des Champions. Malgré une bonne performance, les Nerazzurri ont craqué dans le dernier quart d’heure.

l En difficulté en début de seconde période, Liverpool a fait preuve d’une meilleure efficacité que l’Inter Milan pour s’imposer 2-0 en Italie ce mercredi lors des 8es de finale aller de la Ligue des Champions. Trop imprécis dans le dernier geste, les Nerazzurri peuvent nourrir des regrets. Les Reds, eux, ont pris une belle option sur la qualification pour les quarts de finale.

L’Inter touche la barre

Gênés d’entrée par le pressing des Reds, les Intéristes ont longtemps peiné à ressortir proprement le ballon de leur moitié de terrain et se faisaient de grosses frayeurs sur des pertes de balle dans leurs trente derniers mètres. Néanmoins, les Italiens avaient tout de même la première opportunité d’ouvrir le score sur leur pelouse, mais la frappe de Calhanoglu venait s’écraser sur la barre transversale ! Battu sur la frappe de l’international turc, Alisson pouvait pousser un ouf de soulagement. Plus agressif dans les duels et finalement assez peu inquiété en première période après l’occasion de Calhanoglu (3 tirs concédés), Liverpool se procurait le plus grand nombre d’occasions mais n’avait pas plus de réussite que son adversaire, à l’image de la bicyclette de Mané qui terminait sa course dans le petit filet d’Handanovic. Le club de la Mersey se heurtait à une équipe italienne qui offrait une belle résistance et rentrait aux vestiaires sans avoir cadré la moindre frappe sur neuf tentatives.

Liverpool assomme l’Inter

Après la pause, l’Inter haussait le ton et prenait l’ascendant dans cette partie. Emmenés par un Perisic intenable dans son couloir gauche, les Nerazzurri s’offraient plusieurs situations très intéressantes en bousculant des Reds méconnaissables. Il fallait un Van Dijk impérial pour repousser les nombreux ballons chauds dans sa surface. C’en était trop pour Jürgen Klopp qui faisait entrer Keita, Henderson et Diaz à la place de Fabinho, Elliot et Mané à l’heure de jeu. Bougé comme rarement, Liverpool s’appuyait finalement sur un coup de pied arrêté pour faire la différence grâce à l’un de ses entrants. Firmino coupait un corner de Robertson au premier poteau pour permettre aux siens de passer devant à un quart d’heure de la fin (0-1, 75e). Assommés, les Nerazzurri encaissaient même un deuxième but sur une frappe de Salah au point de penalty (0-2, 83e). C’est terrible pour l’Inter qui n’aura pas la tâche facile pour renverser la vapeur dans trois semaines à Anfield. – Source: Maxifoot, h

maxifoot

Comments are closed.