Levée de l’immunité des députes Biaye et Sall : L’Assemblée pose le dernier acte, mardi

0
150

Soixante-douze heures chrono avant la plénière de l’Assemblée nationale pour savoir quel sort sera réservé à l’immunité parlementaire des députés apéristes Boubacar Biaye et El Hadj Mamadou Sall. Pour cause, c’est mardi prochain que Moustapha Niasse et les députés de la treizième législature vont examiner la suite à donner aux conclusions de la commission ad hoc chargée de statuer sur la demande de levée de l’immunité parlementaire des députés sus visés. Lesquels sont cités dans une affaire présumée de trafic de passeports diplomatiques.

L’Assemblée nationale va-t-il poser le dernier acte dans la procédure de levée de l’immunité parlementaire des députés Boubacar Biaye et El Hadj Mamadou Sall, cités dans un supposé trafic de passeports diplomatiques ? Tout porte à le croire après l’annonce hier, vendredi 5 novembre 2021, de la convocation d’une séance plénière dédiée à la requête du ministre de la Justice, Garde des Sceaux, contre les dits parlementaires.

En effet, à travers un communiqué, le président de l’institution parlementaire Moustapha Niasse annonce que les députés de l’Assemblée nationale sont convoqués en séance plénière mardi prochain pour examiner les conclusions de la commission ad hoc chargée de statuer sur la demande de levée de l’immunité parlementaire des députés Boubacar Viliemmbo Biaye et El Hadj Mamadou Sall. Des députés membres du parti au pouvoir, l’Alliance pour la République, qui pourraient voir résilier, à l’occasion de cette plénière, la protection juridique que leur offre leur statut de député. Du coup, l’Assemblée nationale mettra un dernier point à la procédure de levée de l’immunité parlementaire des députés Boubacar Biaye et Mamadou Sall, accusés de trafic de passeports diplomatiques.

C’est en effet le 4 octobre dernier que ladite procédure  a été enclenchée après la saisine officielle du bureau de l’Assemblée nationale par le ministère de la Justice. Mais la procédure a semblé connaitre un grain dans le mécanisme puisque le jour d’hier, vendredi, était annoncé par beaucoup comme le jour décisif pour connaitre le sort réservé aux députés Sall et Biaye. Finalement, l’Assemblée nationale a décidé de repousser le dossier pour mardi prochain.

Pour rappel, les députés Elhadj Mamadou Sall et Boubacar Villiemmbo Biaye sont cités dans un trafic présumé de passeports diplomatiques. Mis à jour par des éléments de la Division des investigations criminelles, à la suite de plaintes déposées contre un nommé El Hadji Diadji Condé, les premiers éléments de l’enquête publiés dans la presse avaient révélé que 14 certificats de mariages portant le nom des députés mis en cause ont été identifiés à la suite d’une percussion chez le sieur Condé. Neuf (09) autorisations parentales, sept (07) relevés de comptes bancaires, dix-neuf (19) extraits de naissance et treize (13) relevés authentiques de leurs indemnités parlementaires ont été également retrouvés lors de cette fouille. L’Assemblée nationale avait déclenché la procédure de levée de l’immunité parlementaire des deux députés, dans la foulée de la requête de Me Malick Sall, le ministre de la Justice, Garde des Sceaux.

 M DIENG

Comments are closed.