Le 8 mars des femmes de l’ANPS marqué par un don sang au Complexe culturel LSS de Pikine

0
246

Pour la célébration de la Journée internationale de la femme hier, mardi 8 mars 2022, les femmes de l’Association nationale de la presse sportive (ANPS – Sénégal) ont organisé une journée de «don de sang» au niveau du Complexe Culturel Léopold Sédar Senghor (LSS) de Pikine.

 

Dans le cadre de la Journée internationale dédiée aux femmes du monde entier, la section féminine de l’Association nationale de la presse sportive du Sénégal (ANPS) s’est illustrée par l’organisation d’une journée de «don de sang» pour apporter son soutien à la banque de sang du Centre national de transfusion sanguine (CNTS). Soda Thiam Diakhité, journaliste à la RFM et présidente de la section féminine de l’ANPS, revient sur le choix de cette activité pour célébrer le 8 mars 2022.

«Pour cette journée, on a décidé de faire un peu de social parce qu’on sait que le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) a besoin des poches de sang. Moi-même j’étais témoin d’une dame qui avait appelé à la radio pour dire qu’elle a besoin d’une poche de sang. Et je me suis dit pourquoi, ce 8 mars, ne pas faire un don de sang. Le Sénégalais doivent s’y adonner, faire des dons de sang parce que c’est pour sauver des vies et c’est très important».

Pour Soda Thiam Diakhité, le but est d’obtenir 100 poches et même arriver à pérenniser l’activité. «Notre objectif d’aujourd’hui (hier, ndlr), c’est d’avoir au maximum 100 personnes. Et, s’il le faut, si ça demande d’être pérennisé, on va le faire parce qu’on est là ; on est des Sénégalais, on est là pour les malades qui en ont besoins.»

Lamine un des membres de l’ANPS de la banlieue est ravie de pouvoir participer à cette journée de don de sang. «Ça fait plaisir aujourd’hui d’assister à ce don de sang, organisé par les femmes de l’Association nationale de la presse sportive, en collaboration avec l’ANPS de la banlieue, surtout moi qui suis membre de cette association. Je pense que c’est un devoir pour moi de venir faire cet acte de citoyenneté.»

A l’en croire, l’objectif de ce don de sang est atteint. «Comme vous l’avez constaté, la journée s’est bien passé, beaucoup de monde sont venus pour donner de leur sang et nous avons même dépassé l’objectif qui était de 100 personnes. Donc, nous pouvons en conclure que la journée est une réussite totale.»

ALHOUSSEINY DJIGO (STAGIAIRE)

Comments are closed.