Égypte/Sénégal : analyse et notes du match des lions

0
226

Les champions d’Afrique sont en danger. Le Sénégal a perdu le match aller des barrages du Mondial Qatar 2022, 0-1, face à l’Égypte, vendredi, au Caire. La bande à Sadio Mané devra renverser la tendance, à Dakar, mardi prochain pour arracher son ticket pour le Qatar.  

Les Lions ont connu un début de match palpitant où ils ont été surpris par les Pharaons sur action de jeu rapide. Dans une séquence où la défense des Lions a été inerte, Mohamed Salah s’est incrusté devant Edouard Mendy pour envoyer la balle sur la barre transversale. Mais, Saliou Ciss devait être le moins chanceux pour renvoyer le cuir dans ses cages. Une action qui résume le manque de sérénité de la défense sénégalaise tout au long du match.

Déjà, les Lions perdaient Abdou Diallo dès la 14’ minute de jeu sur blessure comme pour annoncer la soirée noire des siens au Caire. Les Lions n’ont pas cadré de tirs dans ce match et cela pour manque d’inspiration. Dans l’entrejeu, Gana Gueye n’a pas montré tout son savoir-faire dans ce match. Kouyaté, peut-être présent dans la solution au relai, a plus montré un visage de leader. eul Nampalys Mendy a pris ses initiatives au cœur du jeu. Le milieu de terrain de Leicester a été au début des actions à chaque fois que le jeu des Lions a semblé fluide face aux égyptiens beaucoup plus appliqués. Le numéro 6 des Lions a été le meilleur homme de la rencontre certainement.

Ce qui s’est vu dans ce remake Egypte-Sénégal, c’est que les vice-champions d’Afrique ont mieux préparé ce match que leurs bourreaux du 6 février. Par exemple, le duo Ciss-Mané a été muselé par tout un dispositif égyptien. C’était dit, le tandem des Lions était le flanc gauche de l’équipe composé par ce duo.

Autre point noté, le positionnement haut de la défense des Lions durant leurs dernières sorties a été bien étudié par les Pharaons. On a vu une équipe égyptienne qui balançait systématiquement les ballons derrière la ligne défensive des Lions, d’où le but contre son camp de Saliou Ciss sur une action de Salah lancé dans le dos de Diallo et Koulibaly.

En seconde période, les Lions sont revenus beaucoup plus entreprenants en prenant le jeu à leur compte. Les occasions se sont multipliées pour le Sénégal, mais le réalisme n’était pas au rendez-vous. Le coach l’a d’ailleurs dit en conférence de presse d’après-match. “Le football moderne c’est le réalisme et aujourd’hui, nous avons bien joué mais nous n’avons pas réussi à marquer”, a déclaré Aliou Cissé au sortir du match.

La messe n’est pas encore dite, le Sénégal a juste un but à remonter et jouera à domicile devant son public. Rendez-vous est donc pris mardi prochain au Stade Abdoulaye-Wade de Diamniadio, à 17H30 Gmt. Pour Aliou Cissé et ses hommes, il faudra rectifier le tir et soigner l’efficacité devant les buts.

wiwsport.com

Comments are closed.