Cryptomonnaie : les arnaques et escroqueries ont bondi de 600 %

0
204

Les escrocs ont trouvé un nouveau terrain de jeu, l’univers des cryptomonnaies, très peu réglementé, leur permet de faire de juteuses et illégales opérations qu’un rapport vient de mettre en lumière. Qu’on en juge, sur une seule année, 600 % des pertes de cryptomonnaies sont dues aux vols et escroqueries entre 2020 et 2021.

L’explosion des cryptomonnaies lors de l’année 2020 coïncide avec un nouvel élan de fraude dans un environnement encore très peu contrôlé. Un rapport Elliptic donne des chiffres inquiétants avec une augmentation de plus de 600 % des pertes de cryptomonnaies dues à des vols ou de l’escroquerie entre 2020 et 2021. Et c’est la tendance du moment dans l’univers crypto car de nouvelles cryptomonnaies sortent chaque jour, tentent toutes de faire leur trou et d’exister dans un univers hyper compétitif et rentable.

Malheureusement, pour beaucoup d’investisseurs, une certaine quantité de cryptoactifs sont en réalité des escroqueries déguisées pour subtiliser l’argent investi. La plupart de ces escroqueries partent d’une tendance en vogue, comme une série, pour donner une relation de confiance ou en tout cas de connaissance.

On peut citer comme exemple la cryptomonnaie « Squid Game ». Pour peu qu’on s’y intéresse, il était clair que cet investissement avait l’air particulièrement obscur. Un site truffé de fautes, des partenariats prestigieux avec Netflix, Microsoft ou encore l’appui d’Elon Musk. En quelques jours, la cryptomonnaie a bondi jusqu’à un peu plus de 2.800 dollars avant de voir les créateurs s’envoler avec l’argent et faire chuter sa valeur à… 0. Une cryptomonnaie nommée « Mando » pour la série The Mandalorian a reçu l’approbation de plusieurs « tiktokeurs » américains. Résultat, une autre escroquerie et les investissements de centaines d’étudiants américains dans les mains du voleur. 

Ruée vers l’or et terrain de jeu idéal pour les escrocs

En août, le « JJR Token » était lancé pour tenter d’attirer les fans de l’œuvre de Tolkien. Les ayants droit ont réussi à obtenir la suppression de la cryptomonnaie ainsi que celle de son site. Chaque jour, des escrocs plutôt créatifs, il faut le reconnaître, tentent de profiter du manque de réglementation de l’écosystème crypto. La ruée vers l’or ne fait guère de sentiment dans les rangs des plus vicieux. Grâce à la décentralisation des transactions financières — comprenez l’absence de banque — les systèmes financiers traditionnels pourraient être redéfinis permettant une meilleure inclusion financière pour les personnes non bancarisées tout en réduisant le coût des transactions quotidiennes. Malheureusement, les abus sont légion pour le moment et ils profitent plus aux blanchisseurs d’argent qu’autre chose.

La société d’analyse de données blockchain Elliptic donne des chiffres dans un nouveau rapport. Selon la société, les pertes dues au vol et à la criminalité sur les plateformes décentralisées sont chiffrées à plus de 10,5 milliards de dollars depuis le début de l’année. Une augmentation substantielle de 600 % en un an.

« L’écosystème DeFi est un espace incroyablement passionnant et en pleine évolution, avec des innovations dans les services financiers qui se produisent à la vitesse de la lumière, a déclaré Tom Robinson, scientifique en chef chez Elliptic, dans le rapport. Cela attire de grandes quantités de capitaux vers des projets qui ne sont pas toujours robustes ou bien testés. Les acteurs criminels ont vu l’opportunité d’exploiter cela. »

Le besoin de régulation se fait clairement sentir dans l’univers. Pour les escrocs, il est encore trop facile de récupérer des sommes colossales. Tandis qu’ils ne risquent fondamentalement pas grand-chose, ces projets sont pour la plupart complètement anonymes — ou avec des identités frauduleuses — et la majorité des investisseurs ne prennent même pas le temps de regarder le bien-fondé du projet. Il ne voit que la rentabilité à travers les chiffres et les courbes montantes à la vitesse de la lumière.

Futura-sciences.com/tech

Comments are closed.