Couverture sécuritaire du Magal : La Gendarmerie, en chiffres et en actions

0
150

Du côté de la Gendarmerie nationale, d’importants moyens ont été déployés pour la sécurité des personnes et de leurs biens et la mobilité. «Pour la couverture sécuritaire du Magal, la Gendarmerie a engagé d’importants moyens humains et logistiques pour assurer la surveillance des axes routiers qui mènent à Touba et prévenir les atteintes aux personnes et à leurs biens. Il s’agit d’un dispositif composé de 1710 gendarmes, 115 véhicules, 75 motos et 06 drones. L’action de la Gendarmerie Centre Ouest (LCO), maîtresse d’œuvre de l’ensemble de la manœuvre, est complétée par celles des Légions avoisinantes dans leurs secteurs de compétence», informe un communiqué de la Division communication et relations publiques de la Gendarmerie nationale (Divcom).

Et la source de relever que 4 jours avant l’événement, le jeudi 23 septembre 2021, le Général de Division Haut-commandant de la Gendarmerie nationale et Directeur de la Justice militaire «a effectué un déplacement au Poste de Commandement Opérationnel pour vérifier le dispositif déployé sur le terrain. A l’occasion, le plan d’opération pour le service d’ordre lui a été présenté par le Colonel Cheikh SARR, chef des opérations».

Dejà, rappelle le document de la Divcom, en prélude à l’engagement de la Gendarmerie, «des opérations d’assainissement combinées avec la Police ont été organisées dans la circonscription de la LCO : 1599 personnes ont été contrôlées et 250 interpellées pour diverses infractions, 7311 véhicules contrôlés, 371 infractions relevées, 152 véhicules immobilisés, 157 permis saisis et la somme de 2 480 000 francs CFA perçus au titre des amendes forfaitaires».

Ces opérations sécuritaires se justifient par l’ampleur du du Magal. «Inscrit en bonne place sur le calendrier républicain, cet événement religieux au regard de son envergure internationale et des millions de fidèles qu’il draine, fait l’objet d’une attention particulière de la part des pouvoirs publics», précise la Divcom dans son texte. Non sans souligner : «à l’instar de l’édition précédente, la célébration de cette année revêt un cachet particulier du fait de la persistance de la pandémie de la COVID-19 et du contexte hivernal dans lequel elle va se dérouler». C’est pourquoi «la Gendarmerie invite les fidèles au respect des règles de la circulation routière et à l’application des gestes barrières contre la COVID-19».

D’ailleurs, «une visite de courtoisie au Khalife général des mourides a suivi l’inspection du Haut commandant au cours de laquelle la contribution de la Gendarmerie pour le Magal a été remise et qui comprenait des gels hydro alcooliques, des masques et de l’eau. Avant de prendre congé de leurs hôtes, le saint homme a formulé des prières et bénédictions à l’endroit de la délégation», ajoute la même source.

I D

Leave a reply