Conseil des ministres : Macky Sall donne des directives pour la préparation de la campagne agricole, l’incendie de la salle de vente…

0
247

Présidant hier, mercredi 9 mars, le conseil des ministres, le Chef de l’Etat, Macky Sall a « informé le conseil de sa décision de valider le budget d’un montant de 70 milliards de F Cfa pour la préparation de la campagne agricole 2022-2023 réparti ainsi qu’il suit : 12 milliards pour les semences d’arachides ; 12 milliards pour les semences d’espèces diverses ; 41 milliards pour l’engrais ; 5 milliards issus du programme de compétitivité de l’Agriculture et de l’Elevage ».

Selon le communiqué, le Chef de l’Etat  a invité, en conséquence, « le Ministre des Finances et du Budget, le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural et le Ministre de l’Elevage et des Productions animales, à lui proposer un programme agricole ambitieux, en intégrant l’extension du programme national des cultures fourragères pour renforcer l’entretien et le développement du cheptel national ».

Macky Sall a aussi manifesté «sa solidarité aux sinistrés de l’incendie de l’espace commercial dit « Salle de vente » sur l’avenue Lamine Guèye de Dakar », et a demandé au « Gouvernement de faire la lumière sur cette affaire et de veiller à la sécurisation du site et à l’accompagnement des commerçants concernés ».

Dans sa communication, le Chef de l’Etat « a indiqué qu’il a placé la proximité avec les populations et le dialogue constructif avec les forces vives de la Nation au cœur de la gouvernance publique : cela passe par une écoute permanente des citoyens ». Il a ainsi rappelé son échange dans un « format innovant Jokko Ak Macky, avec des populations du département de Pikine sur les urgences de la localité et les solutions pragmatiques à apporter face aux aspirations et requêtes légitimes des citoyens résidents ».

Dans ce cadre, il a demandé « au Gouvernement, de renforcer les actions de proximité et l’écoute des populations, notamment des jeunes et des femmes ». « Ces derniers doivent disposer de toute l’attention requise pour la résolution de leurs préoccupations en termes de formation, d’insertion, de financement, d’emploi, d’infrastructures sociales de base, d’amélioration de leur cadre de vie », selon Macky Sall. Non sans demander au « Ministre en charge des Collectivités territoriales et au Ministre chargé du Plan, de lui proposer, d’ici fin mars 2022, un Plan Spécial d’Aménagement et de Développement du département de Pikine ».

Macky Sall a aussi invité au renforcement de la fonctionnalité « des Pôles Emploi et Entreprenariat des jeunes pour accentuer l’information adéquate et l’accompagnement efficace des cibles jeunes dans+ le cadre de la mise en œuvre optimale de l’ensemble des composantes (recrutements, formations et financements) du programme XËYU NDAW ÑI ».

A en croire le Chef de l’Etat, « la nouvelle stratégie d’écoute et de dialogue avec les jeunes et les autres forces vives de la Nation va concerner tous les départements du Sénégal et la Diaspora ».

En ce qui concerne la préservation stratégique de la qualité des services financiers, le Président de la République a demandé « au Ministre des Finances et du Budget, de faire l’évaluation des missions et actions de l’Observatoire national de la qualité des services financiers, entité publique qui doit amorcer son déploiement stratégique pour mieux protéger les droits des usagers du système financier ».

 

M DJIGO

Comments are closed.