« 4 milliards de personnes vivent dans des zones touchées par une grave pénurie d’eau au moins un mois par an » (Rapport UNESCO)

0
228

Le rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau 2021, publié de 21 mars 2022, indique que le stress hydrique affecte de nombreuses régions du monde. Il ressort dudit rapport de l’UNESCO que « près de 4 milliards de personnes vivent dans des zones touchées par une grave pénurie d’eau au moins un mois par an (Mekonnen et Hoekstra, 2016). »

«Le stress hydrique, qui se mesure schématiquement par le rapport entre l’utilisation d’eau et les réserves disponibles, affecte de nombreuses régions du monde (figure P2). Plus de 2 milliards de personnes vivent dans des pays soumis à un stress hydrique (ONU, 2018). Toutefois, la pénurie d’eau constitue souvent un phénomène saisonnier plutôt qu’un phénomène annuel, comme en atteste la variabilité saisonnière de la disponibilité de l’eau (figure P3). », poursuit le rapport qui indique, en outre, que «Près de 1,6 milliard de personnes subissent une pénurie d’eau « économique », ce qui signifie que même si l’eau est physiquement disponible, cette population ne dispose pas des infrastructures nécessaires pour y accéder (Comprehensive Assessment of Water Management in Agriculture, 2007). »

J M D 

Comments are closed.