35 morts et 134 blessés suite au bombardement d’une base militaire ukrainienne visée par les Russes près de la Pologne

0
298

Une base militaire située près de la frontière polonaise dans l’ouest de l’Ukraine – jusque là relativement épargné par les frappes russes – a été bombardée dans la nuit, faisant au moins 35 morts selon les autorités locales, tandis que le sud du pays continue d’être pilonné et que Kiev craint un encerclement. Suivez les derniers développements de la guerre en Ukraine sur notre liveblog.

  • Une base militaire située à une vingtaine de kilomètres de la frontière avec la Pologne, pays membre de l’Otan, a été bombardée dans la nuit, faisant au moins 35 morts et 134 blessés, selon le gouverneur de la région de Lviv.
  • Les services de renseignement ukrainiens affirment que Moscou a tiré sur un convoi évacuant des femmes et des enfants du village de Peremoha, dans la région de Kiev, faisant sept morts dont un enfant.
  • Les troupes russes tentaient toujours dimanche d’encercler Kiev tandis que la ville assiégée de Marioupol espère l’arrivée d’un convoi d’aide humanitaire.
  • Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a annoncé dimanche dans une adresse vidéo que 12 729 civils avaient été évacués samedi via des couloirs humanitaires. Selon la Première ministre Iryna Vereshchuk, seuls neuf des couloirs d’évacuation ont fonctionné.
  • Volodymyr Zelensky s’est félicité samedi d’une approche « fondamentalement différente » de Moscou dans ses récents pourparlers avec Kiev, soulignant que la Russie ne se contentait plus de « juste poser des ultimatums ».

Avec France24.com

Comments are closed.