2éme plan d’action d’and Gueusseum : 48 heures de grèves à partir du 23 mars prochain

0
410

A partir du mercredi 23 et le jeudi 24 mars prochain, l’alliance And Gueussem sera en grève sur l’étendue du territoire national. Un acte qui entre dans le cadre de son 2ème plan d’action pour obtenir du Gouvernement du Sénégal la signature du protocole d’accords Gouvernement-And Gueussem à la suite des négociations avec les ministères sectoriels entamées depuis le 21 mai 2021. Les partisans de Mballo Dia Thiam l’ont fait savoir hier, mardi 15 mars, au cours d’un point de presse à Dakar.

 

L’alliance And Gueussem qui regroupe l’Asas, Sutsas-Sudtm-Sat, Santé D-Cnts Santé -Sat Cl, a annoncé hier, mardi, une série de manifestations allant dans le sens d’amener le gouvernement à ouvrir d’autres négociations pour une meilleure prise en charge des travailleurs de la santé. Ainsi, dans leur 2ème plan d’action, il est prévu des ournées de grève d’avertissement de 48 heures sur l’étendue du territoire national avec le respect des urgences et du service minimum, des sit-in régionaux suivis de points de presse et une campagne d’affichage et de vulgarisation de la plate-forme minimale revendicative de l’Asas And Gueusseum.

Selon les camarades de Mballo Dia Thiam, cette nouvelle directive sera exécutée dans la période du 17 au 26 mars. L’objectif est d’arriver à obtenir du Gouvernement du Sénégal la signature du protocole d’accords Gouvernement- And Gueusseum à la suite des négociations avec les ministères sectoriels, entamées depuis le 21 mai 2021 et l’ouverture de négociations sur le système de rémunération des agents de santé et de l’action sociale à l’instar des autres catégories socioprofessionnelles de l’Etat.  And Gueusseum a rappelé aussi pour le déplorer  la gestion du gouvernement sur la prise en charge des acteurs de la santé.

«  Nous déplorons les manœuvres dilatoires, de diversion et d’amalgame du Ministre de la Fonction publique dans le traitement des accords sectoriels dont le projet de protocole a déjà fait l’objet de partage et de validation avec les parties concernées bien avant les élections territoriales, sinon que cherche-t-elle en renvoyant And Gueusseum à d’autres rencontres de rattrapage avec d’autres organisations syndicales de notre secteur récemment regroupées et jadis constituées en pourfendeurs de nos actes » a déclaré M. Thiam.

Et de poursuivre : « comme en 2018, And Gueusseum s’inscrit dans la durée en cas de pourrissement de la situation par le Gouvernement et demande au Chef de l’Etat d’abréger les souffrances physiques et morales des patients et des travailleurs en acceptant, dans le parallélisme des formes, dans la justice et l’équité d’inviter son Gouvernement à améliorer la rémunération des travailleurs de la santé et de l’Action Sociale, notamment les paramédicaux piliers et parents pauvres du système et victimes de la plus grande discrimination ».

DENISE ZAROUR MEDANG

Comments are closed.